Comment transformer des moufles en mitoufles (à partir d’un patron) ?

Hello amis(e) tricoteurs-euses !

L’hiver dernier j’ai tricoté une paire de moufles que j’ai transformées en mitoufles : à comprendre des mitaines convertibles en moufles.
En effet, j’ai toujours aimé la polyvalence de cet accessoire, qui permet de garder les doigts au chaud tout en pouvant ponctuellement textoter ou téléphoner sans avoir à enlever ses moufles 😉.

On m’avait suggéré d’en faire un petit tuto, c’est maintenant chose faite !

Voici comment je m’y suis prise :

  • Au départ j’avais un patron de moufles. Vous en avez peut-être un en réserve, sinon n’hésitez pas à parcourir internet (notamment le site Ravelry) pour trouver votre bonheur
  • J’ai ensuite suivi le patron, qui se tricote du poignet vers le bout des doigts
  • Arrivée à une hauteur qui couvrait ma paume, j’ai mis les mailles du dos de la moufle en attente
  • J’ai ensuite tricoté 2 cm de côtes 2×2, puis j’ai rabattu

  • J’ai monté le même nombre de mailles que celles que j’ai rabattues et j’ai repris le magic loop

  • J’ai refait 2 cm de côtes 2×2 côté paume, tout en suivant le patron côté dos
  • J’ai ensuite suivi le patron jusqu’à la fin
  • A la fin il faut coudre les côtes « du bas » sur le côté de la moufle, bien à l'intérieur (càd sous les côtes du capuchon) pour fermer correctement la mitaine. Pour que ce soit plus net je retourne bien le « capuchon ».

Cette technique permet d’avoir les rangs de côtes haut et bas qui se superposent : d’une part la moufle est bien hermétique et d’autre part il ne faut pas ajouter de système de fermeture type bouton. Je trouve cela bien plus simple 😊.

J’espère que ce petit tuto vous aura été utile, n’hésitez pas à me remonter vos avis et/ou commentaires !

Bon tricot heart

Tuto tricot : quand l’échantillon n’est pas bon

Hello les tricotpains !
Après en avoir parlé lors d’un épisode de mon podcast tricot, j’avais envie de vous écrire un petit tuto pour vous aider lorsque votre échantillon ne colle pas à celui du patron.

Un échantillon : pourquoi ?

Commençons par le commencement : qu’est-ce qu’un échantillon ?
Il s’agit d’un carré tricoté dans le point préconisé par le modèle. C’est un « petit morceau » représentatif de votre projet en quelque sorte. Il fait généralement 10 x 10 cm. On le mesure en nombre de mailles pour la largeur et en nombre de rang pour la hauteur.

Comment le faire ?
Alors attention ! Vous pouvez être tentés de calquer les instructions de votre pelote ou du modèle. C’est à éviter car si vous n’êtes pas dans les clous vous ne pourrez pas vous corriger (ou alors il faudra retricoter un nouvel échantillon…). Mon conseil : ajoutez la moitié du nombre de mailles préconisé par votre modèle. Par exemple : pour un échantillon de 20 m x 20 rgs, je monte 30 mailles.
Un 2e conseil (tant qu’on y est) : tricotez un bord à votre échantillon en faisant 3 rangs en point mousse puis 3 mailles endroit en début et fin de rang. Enfin, terminez par 3 rangs de point mousse. Cela permettra à votre petit carré de bien se tenir (surtout s’il est en jersey qui roulotte !).
Allez un dernier pour la route : je ne tricote jamais de carré parfait. Plutôt un rectangle car au final on se fiche un peu du nombre rangs. Les patrons demandent souvent qu’on tricote un certain nombre de cm, donc pas besoin de connaître précisément l’équivalence en rangs (en plus ça démotive). Jusqu’ici je n’ai eu aucun problème.
Enfin, n’oubliez pas de laver votre échantillon ! ça change souvent les choses, exactement comme le blocage de votre projet.

Et pourquoi ?
Le but même de l’échantillon est de vous éviter de vous retrouver avec un pull trop grand ou trop petit. C’est une sorte de jauge qui permet de vérifier la taille avant de se lancer. Un exemple très parlant : un pull dont l’échantillon est de 20 m x 20 rgs. Si votre échantillon fait 40 m x 40 rgs, il vout faudra 2 fois plus de mailles/rangs pour obtenir la même dimension : votre pull sera 2 fois plus petit que le modèle original.

img_1800

Echantillon préconisé VS échantillon tricoté

Pour que tout soit parfaitement clair, je vais développer toute la suite de mes explications avec 2 exemples : le 1er pour un échantillon trop petit et le 2e pour un trop grand. Dans cet exemple, l’échantillon de référence reste 20 x 20.

Votre échantillon est trop petit : vous avez moins de mailles
Dans notre exemple, vous avez tricoté 18 x 18. Cela veut dire qu’il vous faut moins de mailles pour atteindre 10 cm. Vous tricotez trop lâche (ou votre laine est trop épaisse) et votre projet sera trop grand.

Votre échantillon est trop grand : vous avez plus de mailles
Dans notre exemple, vous avez tricoté 22 x 22. Cela veut dire qu’il vous faut plus de mailles pour atteindre 10 cm. Vous tricotez trop serré (ou votre laine est trop fine) et votre projet sera trop petit.

Attention au piège des petits écarts

Méfiez-vous des écarts anodins : toujours dans notre exemple, vous avez 22 mailles pour 20 préconisées. Vous vous dites que vous êtes à peu près dans les clous. Mais attention ! Pour un pull dont le tour de poitrine est de 95 cm (par exemple toujours), le modèle fera 95*20/10 (le fameux produit en croix) = 190 mailles. Or dans notre cas, 190*10/22=86 cm. Et voilà comment vous perdez 10 cm d’aisance au niveau de la poitrine et que vous ne rentrez pas dans votre pull…

Nous allons voir maintenant quelques solutions à apporter si votre échantillon est différent de celui du patron.

Solution 1 : changer de taille d’aiguilles

Alors que faire lorsque votre échantillon ne colle pas à celui du patron ?
La 1ère solution est de changer de taille d’aiguilles. Continuons avec nos exemples :

Vous tricotez trop lâche (18 x 18)
Prenez une paire d’aiguilles plus petites. A vous de jauger et d’essayer par rapport à l’écart ! Si vous avez 2 mailles d’écart, une paire de taille inférieure de 0.5 mm devrait suffire. A vous de tester !

Vous tricotez trop serré (22 x 22)
Prenez une paire d’aiguilles plus grandes. Là aussi à vous de juger wink

Solution 2 : changer de taille de projet (un peu de maths)

Le plus gros problème du changement d’aiguilles, c’est que le point peut devenir plus ou moins lâche. C’est ce qui me déplait principalement dans cette technique. Si votre point est beau, c’est dommage de changer de taille d’aiguilles. Et puis surtout ce n’est possible que dans une certaine limite, si on veut éviter de se retrouver avec un projet ajouré par exemple !

Voici donc ma méthode.

Dans le patron, je regarde le nombre de mailles au niveau de la poitrine (dans le cas d’un pull ou d’un gilet) pour les différentes tailles. Par exemple :

Taille

1

2

3

4

5

Tour de poitrine (en cm)

80

85

90

95

100

Nombre de mailles

160

170

180

190

200

Je compare avec mon échantillon, en partant du nombre de mailles :

Taille

1

2

3

4

5

Nombre de mailles

160

170

180

190

200

Tour de poitrine (en cm) pour éch=18 x 18

(160*10/18)

= 89

94

100

105

111

Tour de poitrine (en cm) pour éch=22 x 22

(160*10/22)

= 72

77

81

86

90

Si je fais 90 de tour de poitrine :

  • J’aurais « dû » tricoter la taille 3 du patron
  • Je tricoterai la taille 1 si mon échantillon est plus petit
  • Je tricoterai la taille 5 si mon échantillon est trop grand

Cette méthode n’est cependant pas parfaite si vous faites partie des tailles « extrêmes » (la plus grande ou la plus petite) car vous ne pourrez alors peut-être pas tricoter la taille du dessus ou dessous…

En conclusion

L’échantillon reste l’étape indispensable si vous voulez que vos projets puissent vous aller.
Il ne faut donc pas hésiter à prendre son temps pour bien calculer, faire des essais et parfois même changer de laine.

 

 

Du renouveau sur le blog !

Salut dudes et dudettes !

Après de longs mois d'absence, je reviens avec une grande envie de neuf pour le blog ! Et oui, parce qu'il s'en est passé des choses pendant mon absence ! J'ai découvert de nouvelles activités et rencontré des personnes super géniales. 

Je suis tombée sur les podcasts tricot et je me suis lancée dans l'aventure ! C'est quelque chose qui m'éclate toujours autant et j'adore regarder les podcasts de mes tricotpines ! Entre informations, partage, humour, rires, je passe de vrais bons moments devant mon écran. Les idées ont recommencé à bourgeonner dans ma petite tête et j'ai décidé de tester de nouvelles choses. 

Read more

Les petits chaussons – liberty : le tuto à télécharger !

Hello dudes et dudettes !
Après plusieurs demandes, je vous propose de télécharger le tuto pour tricoter des petits chaussons de naissance !

Pour ceux qui voudraient revoir l'article qui parle de mes petits cadeaux pas chers qui ont ravis les futurs parents,
c'est ici : http://dudette.fr/chaussons-et-liberty/

Et voilà le tuto :
Les petits chaussons

Maintenant c'est à vous de jouer wink

N'hésitez pas à poster les photos de vos réalisations !

DIY et Fast Shopping : comment s’y retrouver ?

Cela fait quelques temps que je me passionne pour les DIY en tout genre : cuisine, déco, vêtements, accessoires… Comme beaucoup, je me suis reconnue dans cette tendance de retour aux sources : le fait-maison, le vintage et la mode du rétro.
Mais à côté de ça, je reste une shoppeuse à plein temps ; accro au shopping facile, rapide et pas cher, celui qu’on fait à la va-vite entre midi et deux, le soir sur internet ou le week end avec les copines. Je trouve toujours quelque chose à acheter chez Zara au rythme effréné de leur renouvellement de collections toutes les 2 semaines. Continuellement à la recherche de bons plans, les soldes et codes de réduction sur internet sont mes meilleurs amis.

Read more

Bye Bye 2014, Welcome 2015 !

A l’occasion du passage à la nouvelle année, je vous fais un petit retour sur mes coups de cœur de 2014 ! Et pour bien commencer l’année, je vous dévoile des petites choses que nous découvrirons en 2015 wink.

Pour commencer, je vous propose une présentation rapide de mes tops 3 films/séries/activités de l’année. Ce ne sont pas forcément des nouveautés 2014 mais j’avais envie de partager ces petits riens que j’ai découverts cette année et qui m’ont fait passer de bons moments !

Si certains vous sont étrangers, je vous conseille sincèrement de vous laisser tenter !

Read more