Mon ami le planner (et imprimables à télécharger)

Hello dudes et dudettes ! Ça faisait un bout de temps que je vous l’avais promis, voici donc un article consacré à ma toute nouvelle organisation grâce à mon planner.

Planner VS Bullet Journal

Comme vous le savez (ou pas), j’ai d’abord cherché à planifier un peu mes activités, dépenses, etc à l’aide d’un BuJo dans un premier temps. Alors pourquoi me tourner vers un planner ? Et bien pour plusieurs raisons qui font qu’après quelques mois d’utilisation je n’ai pas été convaincue par mon bullet journal.

  • La customisation. Un des intérêts du BuJo est d’être joliment décoré afin de nous donner envie de le tenir régulièrement. Certaines personnes reprochent à cette activité d'être chronophage, mais dans mon cas c’est plutôt le manque de talent feutre à la main qui m’a fait décrocher assez rapidement.
  • Le manque de flexibilité. Le second problème qui m’a rapidement freinée est le format propre du carnet. OK c’est facilement transportable mais ça ne le rend que moins modulable… A la moindre erreur je suis contrainte d’arracher des pages, et si l’ordre de celles-ci ne me convient pas je n’ai plus qu’à m’en accommoder sad.
  • Les limites de contenu. J’ai tout de suite aimé l’idée d’un endroit qui rassemble toute mon organisation : dépenses, agenda, suivi, lubies… jusqu’à réaliser ses limites : où mettre mes patrons de tricot que je continue à suivre sur mon téléphone ? comment classer les différentes parties à mon gré ?

C’est là que j’ai complètement craqué sur le Filofax de ma copine Caro (son blog ici) et dont l’idée a été reprise aussi par Mathilde (son blog ).

Ce qui m’a séduite dans le planner

J’ai rapidement été conquise par les avantages de cette petite chose :

  • Le format A5. Juste parfait pour imprimer tout ce qu’on veut ! Patrons, recettes, agenda, emploi du temps bref tout ce que l’on veut ! pour cela il vous suffit de sélectionner l’option « livret » dans votre fenêtre d’impression. C’est vraiment top pour quelqu’un comme moi, qui n’est pas très douée en dessin et customisation.
  • La possibilité de tout classer. C’est un avantage indéniable !! les anneaux permettent une flexibilité maximale : on ajoute et on retire à souhait, on peut le recharger (histoire d’amortir son prix) et surtout on peut insérer des onglets et tout organiser (et réorganiser) comme on veut.

Par où commencer ?

1- Faire la liste des choses à intégrer à son planner

Avant de me lancer la tête la première dans un excès d’impressions en tous genres, je me suis d’abord posée sur ce que je voulais trouver dans mon planner.

  • Ce que je veux : un suivi de mon budget, un espace pour mes patrons de tricot, un espace pour planifier mon blog/podcast.
  • Ce dont je n’ai pas besoin : un répertoire, des listes d’envies (livres, films, etc), des suivis trop précis (ça me décourage), un planner pour le ménage (pour la même raison).

L’idée est d’intégrer le nécessaire à son planner et d’éviter d’y faire des ajouts inutiles. Il faut aussi garder en mémoire que ce n’est que la 1ère étape : le planner et son contenu auront l’occasion d’évoluer au fur et à mesure du temps.

2-Trouver des imprimables sympas

Une fois que je savais quoi chercher, j’ai donc fouillé sur le net afin de trouver des jolis imprimables qui répondraient à mes besoins.
Voici ici tous les sites qui m’ont tapé dans l’œil :

Pour avoir un planner complet

​- Pour le tricot

Pour un suivi général des habitudes

Pour le ménage

Pour organiser ses projets

3- Se munir des bons accessoires

J’ai aussi réalisé que je voulais me simplifier la vie au maximum pour compléter mon planner. J’ai donc de suite acquis 4 accessoires indispensables :

  • Le cutter : pour couper parfaitement vos feuilles A4 en 2 feuillets A5.
  • La perforatrice 6 trous format A5. Une simple perforatrice peut faire l’affaire, mais j’ai préféré opter pour la solution la plus pratique. J’ai acheté cette perforatrice sur Amazon.
  • Les intercalaires. Indispensable pour un classement efficace. Je les ai achetés sur Amazon également.
  • L’étiqueteuse. Pas obligatoire non plus, elle m’a servi à étiqueter les intercalaires. Je l’ai utilisée parce que je l’avais déjà laugh.

Mon planner (et imprimables)

Je vais maintenant vous présenter l'organisation de mon planner. N’hésitez pas à reprendre les idées qui vous intéressent wink.
J’ai commencé par une page de couverture que j’ai téléchargé sur le blog Juliette blog féminin.

Ensuite, j’ai divisé mon Filofax en 6 parties :

  • AGENDA. J’ai choisi l’agenda étudiant proposé par Minigougue. J’aime beaucoup le format 1 semaine/2 pages.

  • TO DO. J’ai intégré un semainier qui me permet de planifier ce que je veux faire dans la semaine. Vous trouverez ci-dessous la version imprimable à télécharger :
    Mon semainier
  • TRICOT. J’ai tout simplement imprimé le très chouette planner de Doux Tricot ! J’ai ensuite intégré les intercalaires fournis avec le Filofax afin de classer mes patrons de tricot.

  • SUIVIS. Je voulais un tableau simple et clair qui me permettre de suivre différentes choses au cours du mois. Ce mois-ci, j’ai eu envie de suivre mes migraines, ma consommation d’alcool et de junkfood, et aussi mon rythme de tricot. J’ai choisi d’imprimer le Daily habit tracker du site Clementine Creative.

BUDGET. La partie qui m’a demandé le plus de temps ! j’ai tout d’abord réfléchi à la façon dont je voulais suivre mon budget. J’ai finalement décidé de gérer mon argent par catégories : les courses, le déjeuner et les loisirs. Il s’agit de mes principales dépenses, c’est donc celles-là que je veux surveiller en particulier. Je fonctionne par objectif (chaque catégorie a sa cagnotte), puis j’inscris mes dépenses dans chaque catégorie au jour le jour, avec le cumul pour voir où je me situe.

Si le modèle vous plaît, vous pouvez le télécharger :

Conclusion

Jusqu’ici je suis très satisfaite de mon planner. Je le trouve très pratique, pour peu d’inconvénients. Je me suis disciplinée à le remplir chaque soir (pourvu que ça dure) car c’est très rapide !

J’espère que l’article vous a été utile. laugh
Bonne organisation et à bientôt !

14 thoughts on “Mon ami le planner (et imprimables à télécharger)

  1. Merci pour cet article très complet comme j'aime les lire ^^

    Pour le bullet, j'avoue avoir abandonné aussi. Un peu pour les mêmes raisons que toi. J'en rajouterai une supplémentaire : le papier des carnets à points (type Moleskine) est vraiment très fin et laisse tout transparaître au travers (en plus d'avoir un prix assez élevé).

    Le côté très décoré des bullets (et planners car ça se fait de la même façon sur les groupes de passionnés) me plaît beaucoup. Il permet de continuer à entretenir ma passion pour le scrapbooking et je le vois un peu comme un de ses dérivés (cf. les stickers et masking tape utilisés dans les planners).

    Je prends beaucoup de plaisir à créer des imprimables pour mon planner. Merci au passage de les avoir cité <3

    Ton planner est très bien agencé. Pour ma part, je ne me suis pas atreinte à un remplissage quotidien, je le fais chaque dimanche soir. C'est mon petit rituel programmation de la semaine à venir 😉

    A bientôt

     

    1. Merci Sarah pour ce gentil commentaire !
      Tu as complètement raison, il y a un vrai côté scrapbooking dans les BuJo et contrairement à toi, je ne suis pas très créative/douée avec du papier ^^.
      Tes imprimables sont super jolis et pratiques, c’était normal de les citer !
      Je pense aussi que c’est une habitude à prendre, et j’espère la tenir même si je manque souvent d’assuidité 😉

      A tout bientôt !

  2. J'ai adoré ton article, très complet ! Merci pour les liens vers les imprimables, je les ai téléchargés et vais pouvoir étoffer mon agenda 🙂

    1. Ravie que l’article tait plu !
      C’est vrai que le côté pratique est très important pour ne pas se démotiver 🙂

  3. Hello, je me demandais justement si j'allais pas m'y mettre pour m'aider aussi à me "discipliner" et j'attendais ton article avec impatience pour en savoir plus et franchement tu m'as donné envie d'essayer ! 🙂

    1. Ah chouette ! tu me diras si tu le fais ?
      Je suis pas encore hyper assidue mais en tout cas jusqu’ici ça m’aide bien 🙂

  4. coucou… vraiment super ton article… j'avais jamais pensée à avoir un planner et tu m'as donnée trop envie d'en avoir un hhh … je suis à la recherche depuis toute l'apres-midi pour voir un peu les differents prix sur internet et j'aimerais savoir, si ça ne te derange pas, ou est ce que tu as trouvée le tien et combien tu l'as payée stp.. merci d'avance et tes podcasts sont super aussi hhh… 😉

    1. Bonjour, merci bcp ! je suis très contente que l’article t’ait plu.
      Mon planner est un Filofax, je l’ai acheté au furet (je ne sais pas dans quelle région tu es ? cette enseigne n’existe que dans le nord je crois) et il était cher car j’ai pris le modèle en cuir (en espérant le garder des années et donc armortir son achat) (100€).
      Sur leur site, ils proposent des modèles en simili à 65€ et j’ai même une amie qui en a acheté un à moitié prix sur le bon coin !
      J’espère avoir pu t’aider ! 🙂

  5. coucou, oui merci bcp pour ta réponse, du coup pour essayer, j'ai achetée un pas cher du tout (15 euros) sur un site japonnais je crois (wish… tu peux allez faire un tour c'est pas cher, le seul inconvenient c'est le temps de livraison mais parfois ça vaut le coup) je pense investire plus tard dans un en cuir sur lequel j'ai flasher mais bon il est a 90 euros donc je préfere voir si ça me plaît vraiment avant… en tout cas je suis ravi d'avoir decouvert ça et je t'en remercie… j'attend ton prochain podcast ave impatiente… à bientôt… 😉

    1. C’est gentil ! bientôt bientôt, promis !
      Je pense que c’est une bonne idée de tester avant de se lancer ! Moi aussi j’achète sur ce genre de site, notamment les coque de téléphone 😉 C’est un peu long mais pour ce type de produit ça vaut vraiment le coup !

      A bientôt ! 🙂

  6. De mon côté, je suis fan du Bullet Journal. Je l'utilise pour organiser mes semaines et sans ça, je serais perdue. J'utilise un beau carnet acheté chez Hema. Mais je te rejoins sur deux points : je ne sais pas dessiner donc mon Bullet Journal est assez classique, voire monotone (même si j'utilise des stylos feutres rose, violet et bleu… :-D) ; et le fait de ne pas pouvoir déplacer les pages est un frein. J'adore l'idée de mettre les modèles de tricot avec. Je vais regarder davantage l'organisation de Doux Tricot et voir si je peux l'intégrer dans mon Bullet Journal. Mais les modèles resteront dans mon appli Books sur l'iPhone et l'iPad… Merci beaucoup pour ce partage en tout cas !

    Bonne journée 🙂

    1. Merci pour ton message !
      Tu verras Doux Tricot a plein de super idées pour le tricot, et c’est adaptable en Bullet Journal ! 🙂

      A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *