FLOW ou le magazine qui a envahi la blogosphère

Ces dernières semaines, j’ai vu proliférer des dizaines de photos du même magazine sur Facebook et Instagram. Lors d’un déplacement, je tombe justement sur celui-ci à l’aéroport. Voici comment j’ai moi aussi succombé à FLOW.
IG-FLOW

Deux choses m’ont étonnée lorsque je l’ai pris en main dans l’espace presse : tout d’abord, je vois qu’il y a 2 « cadeaux » à l’intérieur (une guirlande et un carnet) et je me dis « c’est sympa ça ! », et là je découvre la 2e surprise : le prix. J’avoue que je ne m’attendais pas à payer 6.95 € ! Je suis plus habituée à acheter des magazines à 2€ mais bon… Celui-là me semble manifestement spécial donc je me laisse tenter !

FLOW : qu’est-ce que c’est ?
FLOW vient tout juste de sortir chez nous ! Je me suis donc offert le 1er numéro d’un magazine qui nous arrive tout droit de Hollande.
FLOW n’est pas à proprement parler un nouveau-né de presse féminine. Ici pas de potins, pas de mode, pas d’enseignes connues. A la place, des petits créateurs, des articles écrits par personnes comme vous et moi, et une tendance marquée pour le DIY.
Sa particularité ? Tout le contenu répond à un thème général (plutôt lifestyle) et chaque article aborde une facette différente pour apporter sa pierre à l’édifice. Au final le résultat est agréable à lire, fluide et cohérent. Le thème du 1er numéro me laisse rêveuse : Donner et recevoir.

IMG_1531

Ce qu’on y trouve
– Des petits cadeaux en papier : ici une guirlande composée de plusieurs triangles décorés et un carnet de notes super joli, aux pages illustrées.
– Des illustrations détachables (faites en collaboration avec un créateur)

IMG_1529– Des citations (en lien avec le thème du numéro)
IMG_1530– Des articles de différents types

  • Articles en lien direct avec le thème, qui incitent à se poser des questions : le premier jour du reste de ma vie, et si on restait tout simplement ensemble, l’instant plutôt que l’instantané, le bonheur des choses simples.
  • Articles mettant des personnes en avant : et non des personnalités ! Nous rencontrons ici l’artiste Nathalie Lété, la libraire Laëtitia de Laurencie, ou encore l’illustratrice Natascha Boel.

– Des DIY : des tampons maison, des recettes de pies made in NYC, un projet « 365 jours » avec 116 suggestions pour commencer !
IMG_1532
– Des actus : à mes yeux ces pages correspondent à ce que je pourrais trouver (et aimer) en farfouillant sur la toile !
IMG_1535
– Des idées e-shopping : on y retrouve tout ce qu’on aime ; cuisine, déco, papeterie, beauté…
IMG_1533

Ce que j’ai aimé
Un magazine qui me ressemble : ce numéro 1 de FLOW partage avec moi sa joie de vivre. Il met en avant l’essentiel : échanger et partager avec les gens qu’on aime. C’est simple, mais ça fait du bien de retrouver cet esprit dans la totalité d'un même mag.
Le soin apporté à son contenu : personnellement j’ai ressenti toute l’attention qui a été nécessaire pour réaliser ce joli opus. C’est une chose à laquelle je n’étais plus habituée ! Les personnes qui ont rédigé FLOW sont désireuses de nous faire découvrir de nouvelles choses, et ça se voit !
Les différentes textures de papier : et oui le détail va jusque-là ! Entre papier glacé et papier journal, ma lecture se transforme en véritable expérience tactile sous mes petits doigts !
Le côté intimiste, communautaire : je comprends mieux pourquoi les blogueuses se sont jetées sur FLOW ! Il ne s’adresse pas aux fans de « Oops » mais bien aux accros de DIY et de partages.
Les articles en lien avec le thème principal sont siglés. J’ai adoré ces articles qui m’ont fait réfléchir, qui m’ont montré des choses évidentes à côté desquelles je suis passée et qui m’ont surtout aidée à prendre le temps sur petits des ressentis de tous les jours.

Ce que je n’ai pas aimé
Le prix : mais j’avoue que je le trouve mérité 😉
Des articles qui se répètent un peu : forcément c’est le « piège » en proposant plusieurs contenus traitant du même sujet…

Conclusion
Une vraie cohérence : tout est logique dans ce magazine, les sujets traités servent tous la même thématique. Un thème qui nous invite à continuer la réflexion ; n’est-ce pas là, après tout, l’essence-même de la presse ? C’est ce qui fait de FLOW un mag à part entière, loin de la presse féminine qui prône les clichés et le mimétisme.
Si je devais le résumer, je dirais que FLOW est un concentré d’optimisme, pas si concentré que ça ! (130 pages quand même).


Le numéro 2 paraîtra en avril 2015 ! En attendant, rdv sur le site http://www.flowmagazine.fr/

email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *